Dons

Dons pour soutenir notre mission

Nous te sommes fraternellement reconnaissant pour ta participation et ta solidarité.

"Souvenez-vous de ceux qui souffrent pour la foi" (cf. He 13,3).

Partagez notre mission de « redonner le sourire à ceux qui sont persécutés à cause de leur foi » et en donnant, allégez votre impôt sur le revenu : réduction pouvant aller jusqu’à 66% dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Nous vous ferons parvenir un reçu fiscal pour votre don dans le mois suivant la réception de votre versement. Les dons ayant fait l’objet d’un reçu fiscal seront affectés aux activités laïques d’intérêt général de la Congrégation.

SIT – France et SIT –  Québec sont une seule entité mais pour vos dons. Il y a un compte SIT-France pour soutenir les projets des frères français pour les chrétiens persécutés et le SIT-Québec a son propre compte et soutien des projets différents.

Pour faire un don en ligne, vous pouvez imprimer le formulaire suivant et nous faire parvenir votre don.

Statuts de la SIT

Nous sommes heureux de vous présenter les Status de l’organisme "Solidarité Internationale Trinitaire" (SIT), qui désir être un guide et stimuler une action commune et en communion, pour tout l’Ordre avec la collaboration de la Famille Trinitaire dans le domaine de la rédemption (cf: Chapitre Général Extraordinaire, Ariccia 1999).

C’est ainsi que les représentants de la Famille Trinitaire réunis à Ariccia (août 1999), proposent "d’assumer l’organisme Solidarieté Internationale Trinitaire (SIT) comme action commune et en communion avec toute la Famille" (III Assemblée Intertrinitaire, 1.c.)

Au cours de l’audience accordée le 26 août 1999 accordée aux members de l’Assemblée Intertrinitaire, le Saint Père soulignait: "la Famille Trinitaire est à l’origine d’un organisme international,…, dont la création répond au but de vous permettre de venir plus efficacement en aide aux personnes persécutées en raison de leur foi et de fidélité à leur conscience". (Joannes Paulus II, Message à la Famille Trinitaire, 3).

Ce project naît en un moment très significatif pour l’Ordre et la Famille: la célébration du VIIIème centenaire de la fondation de l’Ordre e du IVème de sa reforme. C’est le résultat du désir de fidélité à propre mission de charité et rédemption.

La célébration du prochain grand jubilé de l’année 2000, nous invite à "l’engagement au service de toutes les personnes victimes de l’oppression" (Joannes Paulus II, Message à la Famille Trinitaire, 4).

La rédaction de ces Statuts a demandé un effort considérable, en temps, en dévouement, pour étudier toutes les propositions et pour la rédaction des textes.

L’approbation des presents Statuts par le Chapitre Général Extraordinaire des Centenaires, est sans aucun doute un résultat, mais surtout, un point de départ. Sur le chemin que nous avons emprunté il y a beaucoup d’attentes.

Que la Très Sainte Trinité bènisse cette initiative qui commence précisément l’année consacrée à Elle.

Par les oeuvres de charité et rédemption, nous voulons "faire resplendir entre les hommes le visage de Dieu révélé dans l’incarnation du Christ" (Joannes Paulus II, 7/6/98, 4).

Notre-Dame, Mère du Bon Remède, nos Pères Jean, Félix et Jean Baptiste de la Conception, seront nos patrons et modèles. Comme eux, "nous faisons de notre vie, un sacrifie d’amour pour le rachat des victimes de chaque esclavage material et spiritual" (Joannes Paulus II, 7/6/98, 3).

Rome, 13 novembre 1999

STATUTS – SOLIDARITE INTERNATIONALE TRINITAIRE

ORDRE DE LA SAINTE TRINITE

 

« L’Esprit du Seigneur est sur moi… Il m’a envoyé annoncer aux captifs la délivrance… Pour donner la liberté aux opprimés (Lc 4,18)

 I. Prémices

En revenant aux racines évangéliques exprimées dans la Règle approuvée par le Pape Innocent III (Bulle Operante divine dispositionis – 17 décembre 1198), l’Ordre de la Très Sainte Trinité renouvelle la fidélité à son charisme particulier et se réapproprie la devise présente au coeur de chaque trinitaire: « Gloria Tibi Trinitas et captivis libertas ».

Dans un monde dans lequel des personnes souffrent oppression, persécution et discrimination à cause de leur foi au Christ, de la fidélité aux valeurs de l’Evangile et de leur conscience, les Trinitaires veulent y accueillir le désir de libération et le cri d’espérance, en offrant un service de miséricorde.

II. Constitution finalité

1. Par décret du chapitre général extraordinaire de 1999, a été érigée l’organisme Solidarité Internationale Trinitaire, s’abrégeant et appelé dans les articles suivants des présents Statuts qui suivent: SIT

Le siège central de cet Organisme se trouve à Rome, auprès de la Curie Générale de l’Ordre de la Sainte Trinité -Via Massimi, 114/C – 00136 Rome (Italie). D’autre sièges existent dans les divers pays où l’Ordre est prèsent.

2. Le SIT s’efforce d’incarner le Charisme trinitaire dans le domaine spécifique de lalibération de ceux qui, à cause de leur propre fidélité au Christ, à l’Eglise, aux valeurs de l’Evangile et de leur conscience (Cf. Jean-Paul II, Lettre aux Trinitaires – 7 juin 1998, nº 3; Consitutions OSST – 1983, nº 5; Directoire Général OSST – 1983, nº 87), sont réduits en esclavage, opprimés, exclus ou persécutés.

3. Le SIT, vit et suscite la solidarité avec les personnes souffrantes ci-dessus citées et agit sans but lucratif. Il travaille avec des moyens pacifiques et favorise le dialogue et la tolérance.

4. Le SIT, institué par l’Ordre de la Sainte Trinité, est ouvert à la participation et à la collaboration avec les organismes qui suivent les mêmes finalités et souhaite ardemment la collaboration volontaire des nstituts et du Laïcat de la Famille Trinitaire.

5. Le SIT, pour sensibiliser, soutenir et encourager ses propres finalités et activités:

a) suscite un vaste mouvement de prière et de charité rédemptrice;

b) organise et anime la formation spñecifique pour qualifier sa propre action rédemptrice;

c) programme des actions concrètes selon ses possibilités et cela toujours en consonance avec ses finalités.

6. Le SIT se met sous la protection du Très Saint Rédempteur. Sa fêté le 23 octobre, est une journée mondiale de prière, de sacrifice et de charité rédemptrice.

III. Les Organes du SIT

Le SIT se structure de:

A) L’Assemblée Générale

7. L’Assemblée Générale est l’organisme suprême du SIT. Elle peut être ordinaire ou extraordinaire, et a les compétences suivantes:

a) elle programme et vérifique les activités précédents et indique les directives pour le prochain triennat;

b) elle révise la comptabilité précédente et approuve le budget du triennat suivant;

c) elle élit trois réviseurs parmi les membre du SIT, qui ne font pas partie du Conseil Directif et dont le devoir spécifique est de revoir les comptes et la gestion administrative du SIT.

8. Les périodes établies pour convoquer la réunion de l’Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire sont:

a) pour l’ordinaire, chaque trois ans, selon le calendrier établi par le Conseil Directif. Elle est convoquée par lettre du Ministre Général de l’Ordre au moins six mois avant.

b) l’extraordinaire, par contre, est suscitée par le même Ministre Général sur demande du Conseil Directif, en cas et pour des motifs spéciaux ou particuliers.

9. Font partie de droit de l’Assemblée générale, soit Ordinaire soit Extraordinaire:

le Ministre Général de l’Ordre;

le Conseil Directif du SIT;

trois représentants des organismes et des associations qui ont adhérés au SIT;

a) Les représentants des organismes et des associations qui ont adhérés au SIT qui auront droit de vote

b) l’Assemblée Générale, ordinaire ou extraordinaire, à chaque fois, a valeur juridique, même si les trois représentants des organismes et associations ne sont pas présents à cet événement.

B) Le Conseil Directif

10. Le Conseil Directif est l’organe suprême du SIT en dehors de l’Assemblée Générale et son mandat est triennal. Il est composé par:

a) le Président International du SIT;

b) le Président du SIT de diverses juridictions de l’Ordre;

c) un Délégué du Laïcat de la Famille Trinitaire nommé par le CILT qui a adhéré au SIT;

d) un Secrétaire et un Trésorier qui peuvent être élus parmi les membres du Conseil Directif. Au cas où le Secrétaire ou le Trésorier ne font pas partie du Conseil Directif, ils n’auront ni voix ni vote.

11. Le Conseil Directif se réunit ordinairement une fois par an et il est présidé par le Président International du SIT. Il a les compétences suivantes:

a) prend soin de l’animation de ses membres et de la formation des candidats aux divers projets

b) révise et évalue les rapports annuels des SIT des diverses jurisdictions;

c) étude et programme triennal de l’Assemblée Générale;

d) donne des directives concrètes pour exécuter le programme de l’Assemblée Générale;

e) informe des projets locaux qui sont dans la ligne de l’Assemblée Générale;

f) approuve le bilan de l’année précédente et le budget de l’année à suivante;

g) présente des cas d’urgence poue les étudier et agit à propos selon les normes des Statutes et selon des directives de l’Assemblée Générale;

h) préoare l’Assemblée Générale ordinaire et extraordinaire;

i) anime et s’intéresse au développement du SIT;

j) examine et accepte les demandes d’admission des organismes et associations;

k) révoque les organisme et associations quand ceux-ci n’agissent pas en conformité avec les finalités et les objectifs du SIT.

C)Fonctions du Président, du Secrétaire et du Trésorier

12. Le Président International est nommé par le Conseil Général de l’Ordre de la Très Sainte Trinité, sur proposition du Conseil Directif. Ses fonctions sont:

a) convoque les réunions du Conseil Directif;

b) préoare avec le ou la Secrétaire l’ordre du jour;

c) suscite la communion des membres et coordonne le travail;

d) prend soin des relations, de la collaboration et de la communion avec les organismes du SIT des diverses juridictions;

e) représente le SIT dans les conférences et les rencontres internationales;

f) rédige avec le ou la Secrétaire le rapport annuel;

3. Au Secrétaire reviennent les fonctions suivantes:

a) rédige le procès verbals des réunions;

b) classe l’archive;

c) prendre soin du secrétariat dans toutes ses dimensions

14. Au Trésorier reviennent les fonctions suivantes:

a) prend soin d’enregistrer les entrées et sorties;

b) accomplit les dépenses ordinaires établies par le Conseil Directif et les dépenses extraordinaires autorisées par écrit par écrit par le même Conseil;

c) conserve et administre les fonds ordinaires du SIT en dépendance du Conseil Directif.

IV. Sièges du SIT

15. Le SIT aura des sièges provinciaux et/ou locaux. Chaque juridiction de l’Ordre devra organiser son siège en respectant les principes de ces statuts et la législation en vigueur dans son pays. Le Président du dit siège est d’offige membre du Conseil Directif du SIT général.

V. Les fonds du SIT

16. Pour répondre avec fidélité créative aux exigences du charisme trinitaire et afin de réactualiser la pratique de la « tertia pars », que dans chaque Province, Vicariat et Délégation soit créée la « Caisse de la Rédemption », comme le rappelle le Décret du Chapitre Général Extraordinaire, célébré à Ariccia (Rome) en 1999: Un tiers des fonds de chaque Caisse de la Rédemption sera destiné à l’action commune de tout l’Ordre, c’est-à-dire au SIT, pour rendre un service de miséricorde et de rédemption aux persécutés et récriminés à cause de leur foi religieuse, de leur fidélité aux valeurs de l’Evangile et de leur conscience.

17. Les biens du SIT sont destinés aux oeuvres de miséricorde et de rédemption, selon la finalité de ce même organisme. Ceux-ci proviennent de:

a) fonds de solidarité de l’Ordre, établis dans l’esprit de la tertia pars, selon la Règle Trinitaire;

b) contributions des SIT des diverses juridictions, déterminées par le Conseil Directif;

c) libres contributions versées par les membres;

d) contributions éventuelles d’entités et organismes nationaux ou internationaux;

e) largesses de la part d’associations, de personnes privées et de bienfaiteurs;

f) donations et legs testamentaires;

g) rentes de biens mobiliers et immobiliers qui parviendront au SIT à n’importe quel titre que ce soit.

18. Les fonds envoyés au SIT seront déposés, avec la signature conjointe du Président et du trésorier, dans la banque choise par le Conseil Directif. Le dit Conseil doit éviter le cumul des fonds.

19. Les opérations financières gérées par le Comité Directif sont déposées par écrit par son Président, contresignées par le Secrétaire, et exécutées par l’Administrateur selon les instructions de ce même Conseil.

20. Ce qui est offert pour un projet concret sera destiné intégralement à ce dernier (cf RT 13).

VI. Disposition Particulieres

21. Les modifications, les ajouts et les changements concernant ce Statut devront être présentés et étudiés par l’Assemblée Générale et proposés au Chapitre Général et, en dehors du Chapitre, au Conseil Général de l’Ordre pour approbation. Le dit Conseil est l’organe préposé pour les contentieux.

22. La suppression éventuelle du SIT est la compétence du Chapitre Général de l’Ordre. Dans ce cas les biens du SIT seront totalement dévolus à des oeuvres de miséricorde ou de rédemption, selon les directives du Conseil Général.

23. Les diverses traductions des présents Statuts seront fidèles au texte original en langue italienne.

24. En tenant compte de ces Statuts, les SIT des diverses juridictions rédigeront leurs propres Statuts particuliers, qui seront approuvés par le Conseil Provincial respectif et présentés pour révision au Conseil Général de l’Ordre. Si dans la même nation il existe plusieurs juridictions, celles-ci pourront constituer un organisme national unique avec des Statuts propres approuvés par les Conseils Provinciaux correspondants et présentés au Conseil Général.